Page d'accueil
Menu
Partager :

Accessibilité | Flux RSS | Contact |

Accessibilité

La loi du 11 février 2005 définit le handicap pour la première fois, signe concret de la volonté collective de donner aux personnes en situation de handicap une place dans la société.

Pouvoir se déplacer, se mouvoir dans la plus grande autonomie, accéder à l'espace public sont en effet les conditions pour l'intégration physique, sociale et professionnelle de chacun.

A cet effet, le travail entamé en 2006 par la Commission Communale d'Accessibilité est primordial. Au-delà, il s'agit aussi d'offrir une ville plus conviviale et plus solidaire, une ville ouverte et tolérante aux différences pour éviter le développement des phénomènes d'exclusion.

Faciliter l'intégration du handicap dans la ville

Les a priori face au handicap sont encore fort nombreux. La HALDE (Haute autorité de lutte contre les discriminations) en donne la preuve : le handicap est le premier frein de discrimination à l'emploi en France. La Ville, via le CCAS, souhaite à la fois favoriser l'accueil du handicap dans les structures municipales et faciliter l'accès aux équipements publics et à l'espace public. Rappelons que l'accessibilité des équipements publics aux personnes en situation de handicap est rendue obligatoire par la loi du 11 février 2005 sur l'égalité des droits et des chances.

Dans ce cadre, la Ville met petit à petit en conformité avec cette loi les équipements publics en se dotant d'un PAVE (plan d'accessibilité de la voirie et de l'espace public). Ce document identifie et recense les cheminements à aménager.

Dans le domaine de l'enfance, des moyens sont mis en œuvre pour accueillir des enfants porteurs de handicaps. Dans la maison de l'enfance, deux places leur sont réservées.

En 2014, l'école du Clos du Moulin ainsi que l'église vont être mises en accessibilité.

PAVE - Plan d'accessibilité de la voirie et des espaces publics : son périmètre est défini

L'objectif principal du PAVE est de rendre accessibles les cheminements piétons en vue, notamment, de favoriser l'accessibilité des transports en commun (ligne Chronobus) pour les personnes à mobilité réduite et les personnes atteintes de tout type de handicap. Sa mise en œuvre s'organise autour d'actions prioritaires définies avec les membres de la commission handicap. Elles prennent notamment en compte:

  • Le handicap visuel avec des actions améliorant l'accessibilité des portions de voies et traversées (bandes podotactiles, détection des obstacles)
  • Le handicap moteur avec des actions pour surbaisser les trottoirs et réduire les pentes en travers
  • Les handicaps moteur et sensoriel en améliorant la signalétique des cheminements accessibles

Le périmètre du PAVE priorise le centre-bourg pour favoriser l'accès aux commerces ainsi qu'aux principaux centres de services, services municipaux, cabinet médical, centre de loisirs, maison de retraite, etc.

Création site Internet mairie