Mairie des Sorinières (44)

Contournement routier des Sorinières : les études continuent

Les principaux objectifs du projet on été présentés et expliqués en réunion publique le mercredi 20 mars à 19h, salle Hippolyte-Derouet.
Publié le vendredi 01 mars 2019

Nantes Métropole a engagé depuis 2016 des études pour permettre de soulager la circulation en centre-ville des Sorinières en déplaçant le trafic de transit à l’extérieur :

  • Moins de bruit, moins de pollution, moins de risques d’accident.
  • Sur la base des diagnostics environnementaux, urbains, agricoles et fonciers, des possibilités de tracé sont désormais proposées en comparant leurs impacts.

Le tracé partirait au nord du boulevard de Vinci (parc Océane Nord) et rejoindrait au sud l'échangeur du Taillis.

Au regard du trafic croissant sur l’axe principal des Sorinières et de la saturation du trafic routier à certaines heures, ce projet répond à une attente forte de la part des Soriniérois, s’est exprimé Christian Couturier, vice-président de la métropole, au conseil métropolitain du 8 février. Notre centre-ville n’est pas seulement un point de passage, il doit surtout être un lieu d’échange, un lieu de vie, où l’on trouve de l’habitat, des activités économiques, des services publics, des espaces verts et naturels. Une fois achevé, le contournement routier des Sorinières permettra à toutes ces fonctions de se développer dans un cadre apaisé.

 

 

11 - Contournement-15 [2] 

 

  • Le tonnage des poids lourds autorisés, les connexions avec les routes existantes, les circulations piétonnes et cyclistes améliorées sur l’ouest de la commune et des aménagements adéquats pour protéger les habitants seront des points d’attention et de vigilance forts.

Le contournement ne devra pas servir de desserte au MIN, la Porte de Rezé est prévue pour ça, assure le maire Christelle Scuotto. Il devra être interdit aux gros tonnages, respecter une vitesse limitée, permettre l'usage des modes de déplacements doux (cyclistes et piétons) et, enfin, préserver un accès sécurisé au site de la Filée.

Un projet concerté avec les habitants

Les résultats des premières études ont fait l’objet de réunions d’échanges en janvier 2019 avec les riverains directs, les agriculteurs concernés et le centre équestre. Une concertation préalable au projet a eu lieu en mars avec une exposition du 11 mars au 8 avril 2019 à la mairie des Sorinières et un registre d’observations à disposition du public.

Les principaux objectifs du projet ont été présentés et expliqués en réunion publique le mercredi 20 mars à 19h, salle Hippolyte-Derouet.

Liste des liens de la page