Page d'accueil
Menu
Partager :

Accessibilité | Flux RSS | Contact |

Le nouveau plan local d’urbanisme entre en vigueur

Le plan local d’urbanisme métropolitain (PLUm) a été approuvé par le conseil métropolitain du 5 avril et est entré en vigueur le 23 avril.
Publié le mardi 30 avril 2019

Les nouvelles règles vont permettre de conserver l’identité verte et patrimoniale des Sorinières tout en répondant à la demande de logements.

Le développement de la commune est actuellement maîtrisé : avec 8 216 habitants et une croissance de +1,6 % par an en moyenne depuis 2011, la population des Sorinières n’augmente pas plus vite que d’autres villes voisines comme Vertou (+1,7 %) ou Basse-Goulaine (+1,7 %). Cette croissance modérée va continuer : le PLUm permet de construire de nouveaux logements de manière maîtrisée, principalement en centre-ville (projets Cœur de Ville ou Sanglerie), pour lutter contre l'étalement urbain et bénéficier de solutions de transports en commun renforcées, tout en veillant à préserver la nature en ville.

Les projets urbains devront intégrer des espaces verts généreux, et il n’y a pas d’étages supplémentaires autorisés dans les constructions par rapport à l’ancien PLU.

Les règles de construction dans les zones pavillonnaires sont durcies, les hauteurs de constructions y sont limitées et le respect de l’intimité et de l’ensoleillement (les jardins privés en particulier) est renforcé. Dans les hameaux, les divisions foncières sont limitées et la construction de logements en second rideau devient impossible. Le périmètre des villages reste le même, pour protéger les espaces agricoles et les zones naturelles.

PLUm : les grands objectifs de la Métropole à l’horizon 2030

  • permettre la création d’au moins 60 000 emplois et répondre au besoin des entreprises
  • accueillir au moins 75 000 habitants
  • construire au moins 6 000 logements neufs en moyenne par an dont 33 % de logements locatifs sociaux
  • atteindre 72 % des déplacements par des modes alternatifs à l’usage individuel de la voiture
  • diminuer de 50 % par habitant par rapport à 2003 les émissions de gaz à effet de serre
  • atteindre 20 % d’énergies renouvelables locales à l’horizon 2030
  •  réduire de 50 % le rythme moyen annuel de consommation des espaces naturels, agricoles et forestiers
  • protéger durablement plus de 15 000 hectares de zones agricoles
  • construire 3/4 des logements dans les centres-villes et à l’intérieur du périphérique


Création site Internet mairie