Mairie des Sorinières (44)

Les projets en cours

La ville se métamorphose : plusieurs projets sont actuellement en cours.

Un nouveau Cœur de Ville en 2022

La ZAC Cœur de Ville, c’est un ensemble foncier de 14 700 m² en plein centre-ville des Sorinières, à proximité des services et équipements publics existants et du transport en commun, qui accueillera à partir de 2022 des logements, des commerces et une nouvelle place publique.
  • Une nouvelle offre commerciale pour renforcer l’animation du centre-ville avec une moyenne surface alimentaire de 1 000 m² et 6 à 7 commerces complémentaires de l’offre existante, dont un bar/brasserie avec terrasse
  • Environ 180 logements sous forme d’immeubles collectifs, dont 30 % minimum de locatif social
  • Une nouvelle place publique en face de la mairie, la plus grande des Sorinières, un lieu de rencontres et d’animation qui accueillera le marché, et un mail qui permettra de rejoindre la rue du Général de Gaulle
  • Près de 600 m² d’espaces verts aménagés, une surface optimale pour végétaliser l’espace tout en rendant possible les multiples usages : marché, organisation de manifestation, visibilité et accès aux commerces…
  • Un cœur de ville apaisé qui privilégie les déplacements doux : continuités piétonnes et cyclables, Chronobus, zone 30, du stationnement dédié aux futurs habitants et à la desserte des commerces.

Le calendrier prévisionnel :

  • 2014 : acquisitions foncières, création de la ZAC et désignation de l’aménageur, Loire Océan Métropole Aménagement
  • 2015 : démolition des entrepôts et maisons ; projet d’aménagement concerté avec les conseillers municipaux, Nantes Métropole et l’aménageur
  • 2016 : poursuite des études, dont l’étude commerciale
  • 2017 : modification du PLU ; recrutement des promoteurs, début des travaux d’espaces publics à l’automne
  • 2018-2019 : dépôt permis de construire et début des constructions pour la partie sud
  • 2020 : recrutements partie nord (surface alimentaire, 80 logements)
  • 2022 : livraison partie sud et place publique
  • 2023-2024 : livraison des commerces et logements partie nord
6-COEUR DE VILLE [1]

Le « projet Sanglerie »

En 2014, l’Atelier Du Lieu, un cabinet d’architectes nantais, a conduit une étude urbaine commandée par la Ville des Sorinières et Nantes Métropole pour un aménagement de l’îlot Sanglerie, entre les rues de l’Élan, de la Sanglerie et des Écoles.

Le projet inclut une centaine de logements, dont une grande partie de logements sociaux et d’autres destinés et adaptés aux personnes âgées, un équipement culturel (notamment une médiathèque) et de nouveaux espaces verts publics.

Dans cet espace, la médiathèque prendra place sur des terrains dont la commune maitrise le foncier, à deux pas de la résidence de la Sanglerie, des écoles, de la mairie, des structures enfance-jeunesse et de la ligne de Chronobus C4.

En novembre 2016, la Ville a recruté l’aménageur Nantes Métropole Aménagement pour l’accompagner sur la mise en œuvre de l’aménagement du quartier, incluant le futur équipement culturel.

 

2017-06-14 Atelier médiathèque 3 (7) [2]

Au premier semestre 2017, les habitants des Sorinières ont été consultés à travers un atlier citoyen de 25 membres et des boites à idées autour de la question « quelle médiathèque souhaitez-vous demain aux Sorinières ? »

Le calendrier prévisionnel :

  • 2017 : concertation sur la médiathèque, études préalables sur les logements
  • 2018 : projet de lecture publique, programmation et projet de fonctionnement de la médiathèque ; début des acquisitions foncières
  • 2019 : recrutement architecte (médiathèque) et promoteurs (logements)
  • 2020 : démarrage des travaux 2021-2022 : livraison et mise en service de la médiathèque et des logements

Le quartier des Vignes : 1 500 habitants en 2023

Au nord-est de la commune, le quartier des Vignes accueille plus de 1 000 habitants. En 2023, il accueillera 700 logements et 1 500 habitants.

La première tranche (115 logements à l’ouest de la rue de la Maillardière) a été achevée en 2011 et une grande partie de la deuxième (techniquement la « 3 ») en 2015 (90 logements au nord de la rue du Bocage) ; il y reste la construction des derniers immeubles rue Jean-Moulin, programmée pour 2018. La tranche « 5 », la troisième à sortir de terre, s’organise autour de la nouvelle rue Louise-Michel, au bout de la rue du Bocage, sur un peu plus de trois hectares. Environ 130 logements ont été livrés au printemps 2017, ainsi que les espaces publics (voiries, espaces verts).

La tranche « 2 » est en cours d'aménagement, elle est située entre la rue de la Guindonnière, la rue du Bocage et la rue de de la Haute-lande. C’est une tranche de 152 logements qui accueillera près de 400 habitants. Elle se compose de 78 maisons individuelles groupées et de 43 terrains à bâtir, auxquels s’ajoutent deux immeubles collectifs de 31 logements.

Retrouvez les infos sur les terrains à bâtir : http://www.nantes-amenagement.fr/commercialisation/tranche2les-vignes/ [3]

Le dernier secteur, la tranche « 4 », est encore à l’étude et verra le jour en 2023, une fois que les acquisitions foncières auront été achevées par Nantes Métropole Aménagement.

Les Vignes Tranche 5-05  Les Vignes Tranche 5-05-36  Les Vignes Tranche 5-05-46

Un contournement routier par l'ouest à l'horizon 2026

Le développement du centre-ville des Sorinières s’est sensiblement accéléré ces dernières années. Située sur un axe routier de transit, la commune a connu un accroissement significatif du trafic routier, notamment des déplacements domicile-travail. Avec au final, des nuisances pour les riverains et un centre-ville peu adapté aux déplacements piétons, vélos, transports en commun.

Le contournement routier a été étudié afin de réduire le trafic en centre-ville et favoriser les modes de déplacement doux. Il sera interdit aux poids lourds, sauf desserte locale. Nantes Métropole a engagé des études préalables (diagnostics environnementaux, techniques, agricoles et fonciers) afin de mettre en évidence les principaux enjeux à prendre en compte pour définir son tracé.

Au printemps 2019, une concertation publique a été lancée. Différents scénarios ont été présentés aux acteurs du territoire pour enrichir le projet en intégrant au mieux les besoins et les attentes des usagers. 55 avis ont été exprimés durant la période de concertation préalable.

La concertation achevée, le projet et le tracé ont été votés à l’unanimité par le conseil métropolitain en octobre 2019.

Le contournement des Sorinières devrait donc s’effectuer grâce à la création d’une route de 3 kilomètres environ qui partira du giratoire du Taillis jusqu’au bas du Champ-de-Foire, avant d’emprunter la rue de la Filée. Au croisement avec la route de Pont-Saint-Martin, la route reviendra vers le bourg par la rue de la Poste. Un giratoire permettra la jonction avec le boulevard de Vinci, à Rezé. Le point d’arrivée de ce contournement s’effectuera vers la ZAC de la Brosse, sur le site d’Agropolia et de ses entreprises, tout près du Marché d’intérêt national (MiN).

Tracé contournement [4]

À l'été 2021, après 18 mois d’études techniques, les habitants riverains et les entreprises du secteur ont pu rencontrer Nantes Métropole pour leur faire part de l’avancée du dossier et pour recueillir leurs remarques, avant d’engager les études d’avant-projet. L'avant projet sera stabilisé en 2022 pour lancer l’enquête publique et mettre en œuvre les acquisitions foncières nécessaires.

Les travaux doivent débuter en 2024 pour une mise en service en 2026.

D'autres infos sur le site de Nantes Métropole [5]


Liste des liens de la page