Page d'accueil
Menu
Partager :

Accessibilité | Flux RSS | Contact |

Influenza aviaire : niveau d'alerte élevé, les mesures à appliquer

Le Département de Loire-Atlantique est actuellement en zone d'alerte élevée concernant le risque de grippe aviaire. Vous êtes détenteurs de volailles ? Dans le cadre du plan de lutte contre l'influenza aviaire, retrouvez les mesures en cours.
Publié le mardi 10 novembre 2020

VOUS ÊTES DÉTENTEURS D'OISEAUX À TITRE PRIVÉ, À DES FINS NON COMMERCIALES

Dans le cadre de la mise en place des mesures de biosécurité dans votre basse cour, voici les mesures de biosécurité à respecter :

  • confiner vos volailles ou mettre en place des filets de protection sur votre basse-cour ;

  • exercer une surveillance quotidienne de vos animaux ;
  • éviter tout contact direct entre les volailles de votre basse cour et des oiseaux sauvages ou d'autres volailles d'un élevage professionnel ;
  • protéger votre stock d'aliments des oiseaux sauvages, ainsi que l'accès à l'approvisionnement en aliments et en eau de boisson de vos volailles;
  • protéger et entreposer la litière neuve à l’abri de l’humidité et de toute contamination sans contact possible avec des cadavres. Si les fientes et fumiers sont compostés à proximité de la basse cour, ils ne doivent pas être transportés en dehors de l’exploitation avant une période de stockage de 2 mois. Au delà de cette période, l’épandage est possible ;
  • réaliser un nettoyage régulier des bâtiments et du matériel utilisé pour votre basse cour et ne jamais utiliser d’eaux de surface : eaux de mare, de ruisseau, de pluie collectée… pour le nettoyage de votre élevage.

 

RECOMMANDATIONS POUR L'ÉLEVEUR

  • Portez des bottes, une blouse dédiée et éventuellement des gants pour soigner vos oiseaux.
  • Lorsque vous quittez votre basse cour, laissez vos équipements (bottes, blouse, gants...) dédiés à l’entrée de cette dernière.
  • Dans tous les cas, lavez régulièrement vos bottes, blouses et gants à l’eau chaude et au détergent ou désinfectez-les. Aucune souillure ne doit persister.
  • Lavez aussi régulièrement le matériel d’élevage (fourches, mangeoires….).
  • Lavez soigneusement vos mains à l’eau chaude et au savon après avoir été en contact avec des oiseaux.
  • Ne pas vous rendre dans d'autres élevages sans précautions particulières.
Plus d'informations sur le site du Ministère de l'Agriculture

 

Veille sanitaire des oiseaux sauvages 

La surveillance renforcée de la mortalité d’oiseaux sauvages est un outil majeur pour le suivi de la propagation de l’Influenza Aviaire. Cette veille sanitaire permet de prendre rapidement en compte l’apparition du virus sur un territoire et d’adapter au mieux les mesures de protection, notamment pour les acteurs de la filière avicole, dont le seul objectif est de stopper la propagation du virus.

Ainsi, pour rendre cette surveillance sanitaire opérationnelle, il est essentiel que chacun signale la découverte de cadavres d’oiseaux sauvages, à savoir :

  • Dès le 1er cadavre d’anatidés (cygnes, canards…), de laridés (goélands, mouettes…), de rallidés (foulques, râles…), d’échassiers et de rapaces.
  • En présence d’une mortalité groupée pour toutes les autres espèces d’oiseaux.

A la découverte d’une mortalité d’oiseaux, contacter rapidement le service départemental de Loire-Atlantique de l’Office Français de la Biodiversité (OFB) :

  • Par téléphone : 02-51-25-07-87
  • Par mail : sd44@ofb.gouv.fr
Création site Internet mairie