Page d'accueil
Menu
Partager :

Accessibilité | Flux RSS | Contact |

Aujourd'hui

Située au sud de l'agglomération nantaise, aux portes du vignoble, près du lac de Grand-Lieu et à 40 minutes de l'océan Atlantique, la commune des Sorinières se pose comme un véritable trait d'union entre la ville et la campagne.

Un essor démographique

L'attractivité des Sorinières situe la population actuelle à près de 7 800 habitants

Les résultats du recensement effectué en 2009 donnent la population totale au 1er janvier 2006 de 7 314 habitants, contre 6229 habitants en 1999. En 2012, la population est estimée à 7 444 habitants.

L'habitat mixte

zac des vignes

Dans le cadre de la démarche de développement durable de la Ville qui prend tout son sens dans l'Agenda 21, l'objectif est de concentrer l'habitat vers l'urbain et les services en limitant l'étalement urbain. Les différentes opérations lancées ces dernières années présentent un mélange harmonieux entre un habitat traditionnel de type pavillonnaire, des petits ensembles en accession à la propriété et des logements locatifs en résidence ; c'est le cas dans le nouveau quartier des Vignes. Ces opérations, menées dans des périmètres urbains, épargnent les zones naturelles de la commune et respectent ainsi l'identité et l'harmonie paysagère des Sorinières.

Le développement économique maîtrisé

parc activite

Passage quasi-obligé entre le sud et le nord de la Loire, la commune des Sorinières attire chaque année les convoitises d'entreprises décidées à profiter pleinement de sa position stratégique. Sous l'action conjointe de Nantes Métropole et de la commune, les zones d'activités économiques (notamment le Parc Océane Sud) se développent et continuent d'accueillir de nouvelles entreprises. Autre enjeu majeur : le maintien du commerce en centre-ville. Des logements et des commerces verront le jour dans la future ZAC du Coeur de Ville, dont les études préalables ont débuté en 2013.

La commune verte

zone humide

La ville des Sorinières n'usurpe pas son qualificatif de « commune verte ». Chaque année, le service des espaces verts plante arbres, arbustes et fleurs pour embellir le cadre de vie et entretenir son poumon vert La ville possède plus de 70 hectares d'espaces naturels, espaces verts et de loisirs : le parc de la Filée (12 hectares), le Bois de la Bauche de Rouet, le parc Hippolyte-Derouet en centre ville, le Bois du Hameau du Petit Bois, les sites « un enfant, un arbre »…

Depuis l'aménagement du quartier des Vignes, un nouvel espace naturel s'offre aux habitants et aux promeneurs : la coulée verte traversant le quartier et rejoignant la rivière l'Ilette.. La ville met également en place progressivement la gestion différenciée de ses espaces verts. Depuis 2012, un effort particulier est fait au parc de la Filée, en lien avec l'association Bretagne Vivante. Cette gestion contribue à la protection des ressources naturelles et à l'enrichissement de la biodiversité.

Les déplacements à pied, en vélo, en bus.

La municipalité, en lien avec Nantes Métropole, met tout en œuvre pour développer les modes de déplacements alternatifs à la voiture. La ligne Chronobus C4 est en service depuis octobre 2012.


Création site Internet mairie